Si vous avez des difficultés pour lire notre lettre d'info : visualisez-la dans un navigateur -  Me désinscrire

Logo 15 ans

 

# Leprojetfou n'a pas fini
de nous étonner...

 

Nos richesses inestimées - Armel Le Coz

Voici un des textes spécialement écrit pour #leprojetfou...

Ces textes sont partagés par les auteurs en Licence Creative Common BY-NC, c'est à dire libres pour tout utilisation non-commerciale à condition de mentionner le nom de son auteur.
Pour #leprojetfou, les auteurs accordent à Pourpenser une utilisation commerciale limitée et nous ne prenons aucune marge sur l'édition papier. 

Ce texte d'Armel Le Coz "Nos richesses inestimées" n'est pas une version finale mais une épreuve de relecture extraite du livre en souscription sur #leprojetfou jusqu'au 10 avril : https://fr.ulule.com/pourpenser-leprojetfou3

Nous espérons vivement que ces textes prendront vie en édition papier et inspireront des milliers de personnes.

Bonne lecture !
 

Nos richesses inestimées

Il y a quelques années, je suis parti 6 mois pour un tour de France.
Pendant ces 6 mois, je voyageais en auto-stop et je dormais chez des candidats aux élections municipales.Je suis revenu de ce voyage avec plein d'idées, plein d'envies.

Au cours de ces rencontres j'ai beaucoup appris et j'ai réalisé que nous sous-estimons souvent l'aide et la richesse que nous pouvons nous apporter les uns aux autres. Nous oublions aussi la force de l'action : agir permet de grandir, de se développer et de s'épanouir. 

A chaque moment de notre vie nous apprenons de nos propres actions et nous apprenons de celles et ceux qui nous entourent.
La réciproque est vrai également : à chaque moment de notre vie nous apprenons à celles et ceux qui nous entourent.

Par exemple le petit enfant, en regardant ses parents, apprend à se mettre debout, à marcher, à courir. Sans se poser trop de questions, il se lance dans l'action, il essaye.
Les parents, apprennent également beaucoup en écoutant leurs enfants et en observant leurs actions : Il suffit de voir avec quel naturel ils se lancent à la rencontre d'inconnus ou d'étrangers pour se rendre compte à quel point nous avons parfois construit des barrières imaginaires, qui ne sont en fait que dans notre tête. 

En agissant et en apprenant ainsi avec nos amis, nos voisins ou des inconnus, nous apprenons à mieux nous comprendre les uns les autres et à mieux nous connaître nous-même.
Imaginons ce que serait notre monde si nous passions ainsi plus de temps à agir et à échanger avec nos voisins plutôt que passer du temps enfermé dans une salle de classe, dans un bureau ou devant un écran.
Imaginons la vie dans notre quartier, si, avec nos voisins, nous construisions des bacs à fleur dans notre rue et si nous plantions collectivement des fruits et des légumes pour que tous les passants puissent en profiter !

A terme, nous pourrions imaginer de donner de notre temps, pour contribuer aux travaux communs nécessaires dans notre quartier, dans notre ville, dans notre région ou même dans notre pays.

Aujourd'hui, la société nous propose de contribuer à ces travaux en payant des impôts et des taxes. Est-ce que demain, la société pourrait nous proposer devenir des contributeurs directs, plutôt que de simples contribuables ?

Plutôt que de payer des impôts, la société pourrait nous inviter à agir directement pour son fonctionnement. Par exemple, si j'ai des compétences pour dessiner des plans et construire des bâtiments, au lieu de payer des impôts, je pourrais donner une partie de mon temps pour dessiner les plans et construire le prochain hôpital.

Donner du temps et agir directement en échange de services communs, plutôt que de déléguer notre pouvoir d'agir à une administration publique.

Aujourd'hui, la technologie nous permet de savoir précisément et simplement ce qui se passe, où et à quel moment. Nous nous inquiétons que notre téléphone ou notre compte Facebook en sache trop sur nous, mais peut-être pourrions-nous utiliser ces mêmes technologies, de façon plus intelligente, pour nous aider à repenser les échanges, les liens entre nous et même le fonctionnement de toute la société.

Armel Le Coz



Il reste 4 jours pour voir ce texte en compagnie de 9 autres textes dans une version papier : https://fr.ulule.com/pourpenser-leprojetfou3/  ;-)



Très chaleureusement,

Aline, Albert et Dominique

http://www.pourpenser.com
http://facebook.com/pourpenser
http://twitter.com/pourpenser