Dans mon monde, prière de ne pas déranger

Vivre l’instant sans attente… n’est-ce pas le propre de l’enfant ?

Il vit pleinement le moment, et l’adulte a l’art de le déranger dans cet instant magique, unique… tout ça pour aller manger !
Il peut y avoir une certaine violence dans ce dérangement, dans cette intrusion.
J’ai ressenti cette violence-là, aujourd’hui.
J’ai été très étonnée quand j’ai fait le lien entre moi, dans mon univers d’enfant à 5 ans, dérangée, enlevée à mon monde, brusquement, sans prévenir, et moi, cet après-midi.

J’écrivais, je dessinais, j’étais toute à la joie de mon monde, quand je jette un coup d’œil à un mail. Je n’aurais pas dû l’ouvrir, je vous l’accorde… mais trop tard, mon œil l’avait vu ! Je l’ouvre… je le lis et là violemment, je me suis retrouvée dans le monde de la comptabilité… oui… vous avez bien lu ! Je suis passée de mon monde, au monde des adultes, sans sas de décompression, rien.
J’ai regardé cette douleur, et étonnamment, mais très justement, j’ai fait le lien avec cette petite fille de 5 ans, qui était brusquement coupée de son monde, sans même avoir pris le temps de l’au-revoir, là aussi, sans moment de réadaptation à un univers différent.

Alors, quand toi, enfant, tu es dérangé dans ton monde, essaye de l’expliquer à ton parent. Tente de trouver une solution pour avoir le temps de dire à ton monde :

« Attends-moi ! Je reviens le plus vite possible ! »

À lire également

Newsletter

Toi & Moi

Nous sommes vraiment heureuses aujourd’hui de vous faire découvrir notre nouveau livre, TOI et MOI, une histoire de Léna Dia illustrée par Anne...

Le Blog

Et si on se plantait ?

Avez-vous réalisé que si on plante, il y a de grandes chances que la vie arrive, que des feuilles, des fleurs poussent ? Et si on se plante ? Que...

Le Blog

Oser la magie

Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’organisme vivant est étroitement lié à l’énergie des saisons. L’énergie de l’automne prépare celle du...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

0
    0
    Votre Panier